Chambon

 

Les origines

Petit bourg à mi-chemin entre Surgères et La Rochelle, Chambon va bénéficier du chemin de fer dès l'ouverture du tronçon Niort-La Rochelle le 07 septembre 1857. Cependant, comme sa voisine Aigrefeuille, la localité voit la ligne passer à l'écart du bourg.

Cette situation va rapidement entraîner la création, autour de la gare, d'un hameau dénommé Chambon Gare.

La gare de Chambon au début du 20ème siècle (tous droits réservés)

 

Ce hameau va petit à petit attirer l'ensemble des services et activités de la localité, puisque rapidement s'installent à Chambon Gare la Mairie, l'école et la poste.

L'établissement bénéficie même d'une desserte fret, avec embranchement dédié, halle marchandises et quai de chargement.

Malheureusement, le développement du trafic routier après le second conflit mondial va provoquer une désaffection des voyageurs comme des marchandises, les temps de trajet vers La Rochelle et Niort devenant prohibitifs.

L'établissement n'est alors plus desservi à partir du XX/XX/XXXX, et il est abandonné. L'embranchement ferré est déposé, et les quais sont partiellement rasés.

 

Situation actuelle

De nombreuses installations subsistent encore à Chambon, notamment le bâtiment voyageurs en état correct. La halle marchandises, implantée côté sud à l'extrémité des installations, a été rattachée au silo agricole voisin. Le quai de chargement en face du BV, quant à lui, disparaît sous la végétation.

Vue générale du bâtiment voyageurs

Détail du bâtiment voyageurs : on remarque les linteaux gravés au-dessus des portes ("Chef de gare", "Salle d'attente" et "Bagages")

La halle marchandises, en bordure des voies : l'embranchement qui donnait accès aux installations fret est déposé depuis fort longtemps...

Le quai de chargement, en face du BV : le bitume a remplacé depuis longtemps les voies ferrées !