La Jarne

Les origines

Vaste commune toute en longueur, la Jarne voit elle aussi arriver le chemin de fer en septembre 1857. Et encore une fois, la ligne ne traverse pas le bourg mais passe à proximité côté nord.

Une gare est néanmoins installée sur la commune à l'extrémité ouest du bourg, côté La Rochelle.

La modeste halte de La Jarne, au début du 20ème siècle (tous droits réservés)

 

Le développement du trafic routier et l'intagration de La Jarne dans la Communauté d'Agglomération de La Rochelle va rapidement entraîner une désaffection des voyageurs, les services ferroviaires étant bien vite remplacés par les bus de la CDA.

L'établissement n'est alors plus desservi à partir du XX/XX/XXXX. Il est détruit peu de temps après, tandis qu'à l'occasion de l'électrification de la ligne Poitiers-La Rochelle est installée à proximité de son emplacement l'une des deux sous-stations d'alimentation électrique.

 

Situation actuelle

Plus aucune trace ne subsiste de l'établissement ferroviaire.

L'emplacement de l'ancienne gare de La Jarne, dont plus rien ne subsiste

Vue de la sous-station d'alimentation des caténaires, installée côté sud-ouest du PN 77 (la gare étant implantée côté nord-est du PN)