La Jarrie

Les origines

Vaste commune composée de plusieurs bourgs importants, la Jarrie voit elle aussi arriver le chemin de fer en septembre 1857. Mais encore une fois, la recherche d'un tracé le plus direct possible vers Surgères implique que la ligne ne traverse pas le bourg principal mais passe à environ 1 km au sud, en bordure du bourg de Grolleau (faisant partie de la commune de La Jarrie).

Une gare est néanmoins installée, côté ouest de Grolleau de manière à assurer la desserte commune de ce bourg et de La Jarrie.

La gare de La Jarrie côté voies, au début du 20ème siècle (tous droits réservés)

 

Le développement du trafic routier va rapidement entraîner une désaffection des voyageurs, notamment en raison de la proximité de La Rochelle.

L'établissement n'est alors plus desservi à partir du XX/XX/XXXX. Il est détruit lors de l'électrification de la ligne au début des années 90, à l'occasion du remplacement du passage à niveau jouxtant la gare par un passage inférieur.

 

Situation actuelle

Plus aucune trace ne subsiste de l'établissement ferroviaire, si ce n'est une amorce de plate-forme au sud des voies.

Le passage routier inférieur, vu depuis le site de l'ancien passage à niveau : la gare se trouvait au niveau de ce passage routier, et l'on distingue un embryon de plate-forme juste derrière