Saint Georges du Bois

Les origines

Importante localité entre Mauzé et Surgères, Saint Georges du Bois a longtemps été un centre agricole assez important. Il était donc normal que le chemin de fer s'y arrêteIl faudra cependant attendre 1878 pour qu'une halte soit créée (alors que l'ouverture du tronçon Niort-La Rochelle remonte au 06 septembre 1857).

Le modeste bâtiment voyageurs de St Georges du Bois, au début du 20ème siècle (tous droits réservés)

 

Contrairement à de nombreuses localités situées entre Surgères et La Rochelle, Saint Georges du Bois a la chance de bénéficier d'une gare à proximité immédiate du centre-bourg. La desserte permet ainsi de se rendre aisément à Surgères, centre économique du canton, mais aussi à La Rochelle ou Niort.

Comme la plupart des établissements de la région, Saint Georges du Bois va rapidement pâtir du développement du transport routier après le second conflit mondial, et toute desserte voyageurs est stoppée à compter du XX/XX/XXXX.

Le bâtiment voyageurs est rasé en XXXX.

Lors de l'électrification de la ligne au début des années 90, le passage à niveau donnant accès à la localité depuis la route Niort-Surgères fait place à un passage supérieur, tandis qu'un poste de sectionnement de la caténaire est installé sur le site de l'ancienne gare, délimitant les sections électriques alimentées d'un côté depuis la sous-station de La Jarne (à proximité de La Rochelle), et de l'autre côté depuis la sous-station implantée à Niort.

 

Situation actuelle

Il ne reste plus des installations de Saint Georges du Bois que le souvenir d'une gare de campagne, rappelé par la rue de la Gare longeant la voie sur quelques dizaines de mètres côté nord.

Vue depuis le passage supérieur sur le poste de sectionnement. La gare était située à proximité de la maison blanche que l'on aperçoit au centre.